Données

Travail, sorties, santé : la discrimination vécue par les transgenres et les homosexuels

42 % des personnes LGBTI déclarent avoir été discriminées lors de l’année passée, notamment au travail ou lors de sorties. La proportion s’élève même à 59 % pour les transgenres.

Publié le 12 octobre 2023

https://www.inegalites.fr/gays-lesbiennes-trans-discriminations - Reproduction interdite

Modes de vie Orientation sexuelle Culture et loisirs Santé

42 % des personnes LGBTI [1] déclarent avoir été discriminées dans les 12 derniers mois en raison de leur orientation sexuelle ou de leur transidentité [2], selon les résultats pour la France d’une enquête réalisée en 2019 par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne. La proportion est de 37 % pour les gays, de 45 % pour les lesbiennes et même de 59 % pour les transgenres.

« Avez-vous été discriminé(e) dans les 12 derniers mois pour votre orientation sexuelle ou votre transidentité ? »
Unité : %
Ensemble LGBTI
dont gays
dont lesbiennes
dont trans
Non58635541
Oui42374559
Ensemble100100100100
Lecture : 37 % des hommes homosexuels ayant répondu à l’enquête déclarent avoir été discriminés dans les 12 derniers mois en France à l'occasion d'au moins une des huit situations ayant fait l’objet de cette étude (travail, santé, loisirs, éducation, etc.).
Source : Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne – Données 2019 – ©Observatoire des inégalités

24 % des personnes qui se déclarent victimes l’ont été au travail. Des situations tout aussi fréquentes dans un café, un restaurant ou une boite de nuit. Les actes discriminatoires de la part de professionnels de santé ou de services sociaux arrivent en troisième position, avec 19 % des cas. Ces traitements sont d’autant plus choquants lorsqu’ils proviennent de professionnels qui détiennent une position d’autorité du fait de leur métier et représentent des institutions censées apporter des soins et de l’aide.

Les personnes transgenres se heurtent également à des discriminations dans des situations très banales, telles que des achats dans un magasin (19 % des situations déclarées). Pour 13 % d’entre elles, la dernière situation de discrimination s’est produite lorsqu’elles ont dû présenter un document d’identité mentionnant leur sexe tel qu’il est connu de l’administration.

Ces données ne mesurent pas des délits constatés par la police ou la gendarmerie, mais le vécu des victimes. C’est souvent la seule solution dont on dispose : si les actes les plus graves et violents sont signalés aux forces de l’ordre, ce n’est pas le cas de la majorité des faits. Pas moins de 140 000 personnes ont été interrogées en Europe, un échantillon de taille exceptionnelle qui permet notamment de documenter la situation des personnes transgenres. Les victimes de discrimination sont sans doute plus enclines à participer à ce type d’enquête, mais, à l’inverse, certaines discriminations peuvent être subies sans nécessairement avoir été perçues comme telles par les personnes interrogées.

Circonstances dans lesquelles les personnes LGBTI déclarent avoir été discriminées
Unité : %
Ensemble LGBTI
dont gays
dont lesbiennes
dont trans
Au travail24292216
Sorties (café, bar, restaurant)24272812
Relations avec des personnels de santé ou des services sociaux 19172121
Dans un commerce 109919
À l’école ou à l’université (en tant qu’élève ou parent d’élève) 119711
Recherche d’un logement 67103
Recherche d’un emploi2235
En présentant un document officiel qui indique leur sexe30113
Ensemble100100100100
Situation dans laquelle les personnes LGBTI déclarent avoir été discriminées pour la dernière fois.
Lecture : 24 % des personnes LGBTI ayant été victimes d’une discrimination au cours des 12 derniers mois déclarent que le dernier fait s’est produit dans le cadre de leur travail.
Source : Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne – Données 2019 – ©Observatoire des inégalités

Photo / CC Shane


[1Lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres ou intersexe.

[2Une personnes est dite « transgenre » quand elle revendique une identité différente du sexe biologique de sa naissance.

Commandez le « Rapport sur les discriminations en France »

Le « Rapport sur les discriminations en France » de l’Observatoire des inégalités réunit des données sur les discriminations, que leur motif soit la couleur de peau, l’origine, le sexe, le handicap, l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou encore l’appartenance syndicale. Il apporte également les explications utiles sur la définition et la mesure des discriminations.


Commander
Date de première rédaction le 12 octobre 2023.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)